Alger, les tournants Rovigo
le cinéma Montpensier

Un autre cinéma "français" situé rue Rovigo (le Montpensier ?) (A.Sp. :"En 1938, le proprietaire du ciné était un M.Lamy dont la fille fut élue un jour miss Alger !) a également été ensuite transformé en cinéma qui ne passait, sous le nom d'El Djamal ( à la jambe ou ailleurs) que des films en langue arabe souvent musicaux (on ne disait pas encore comédie musicale) avec LA vedette : Farid el Atrache.
(voir texte complet :«
de l'Étoile au Variétés - Un inventaire non exhaustif »


Echo d'Alger de 1921 - Transmis par Francis Rambert
sur site : mars 2016

53 ko
retour
 
le cinema montpensier